Le rebond se confirme à Paris
Les gesticulations géopolitiques ne semblent plus avoir de prise sur les opérateurs qui préfèrent se concentrer sur les publications trimestrielles, plutôt de bonne qualité pour le moment.