La prochaine liquidation aura lieu mardi 26 juin 2018

 

L’attentisme de retour à Paris
Les relations internationales continuent de monopoliser l’attention des boursiers. Après la frayeur italienne, épisode qui semble passé puisque le nouveau gouvernement, bien qu’issu de formations populistes, a déclaré son attachement à la zone euro,

 

lettre n° 1777
Du 15/06/2018

Les  valeurs conseillées cette semaine
(réservé aux abonnés)
Tikehau Capital, SEB, Remy Cointreau, Korian-medica, Kering, Akka Technologies, Groupe Gorgé, Pirelli, BB Biotech



ORANGE : 14,45 - PEUGEOT : 21,06 - SODEXO : 85,3 - CARREFOUR : 15,22 - AIR LIQUIDE : 108,15 - KERING : 493,7 - AIRBUS : 100,34 - TF1 : 9,11 - VIVENDI : 21,2 - STMICROELECTRONICS : 21,23 - RENAULT : 81,65 - BNP PARIBAS ACT.A : 53,75 - SOCIETE GENERALE : 36,48 - THALES : 109 - VINCI : 84,5 - CAPGEMINI : 115 - SAINT GOBAIN : 39,78 - VEOLIA ENVIRON. : 19,36 - SCHNEIDER ELECTRIC : 72,8 - CASINO GUICHARD : 33,07 - LAGARDERE S.C.A. : 23,02 - DASSAULT SYSTEMES : 124,95 - MICHELIN : 110,4 - LVMH : 289,55 - DANONE : 63,96 - AXA : 21,5 - SANOFI : 67,67 - BOUYGUES : 38,17 - ACCOR : 43,32 - L'OREAL : 207,7 - TOTAL : 51,79 - ALCATEL-LUCENT : 3,5 -


Toutes les 15 mn, les cours des valeurs   ainsi que les graphes  sur Le Particulier Placements



Pour vous abonner à la Lettre des Placements, prenez contact avec le service Abonnement par téléphone au 01.55.56.71.11 de 8h30 à 19h.

Vous bénéficierez d'une réduction de + de 50 % sur le prix de vente au numéro : 1 an pour 283 € seulement. Votre abonnement comprend chaque semaine chez vous, l'édition confidentielle de La Lettre des Placements + l'accès à son site privé + la possibilité d'appeler "Allô financier" : la rédaction en ligne directe.

Vous pouvez aussi régler au mois le mois : 26 € (prélèvement automatique mensuel)

Site enregistré à la CNIL sous le N° 713701







CAC 40 5390,63 -1,1
SBF 120 4323,31 -1,01
SBF 250 4254,09 -1,01
CAC NEXT 20 11938,3 -0,73
MIDCAC 14552,99 -0,57
CAC SMALL 13407,67 -0,96
CAC MID & SMALL 14443,49 -0,64



Conseil : méfiez-vous des bons à faible marché.
Il faut se méfier des bons à faible marché, sur lesquels il ne s’échange que quelques dizaines de titres chaque jour. Il sera aussi difficile de les acheter que de les revendre le moment venu. Mieux vaut privilégier les bons à durée de vie longue sur lesquels la « valeur temps » est encore élevée. En effet, plus la durée de vie du bon est longue, plus l’action qu’il permet de souscrire a des chances de se valoriser et plus le porteur à le temps de se retourner en fonction de l’évolution de la situation. D’une manière générale, la part des bons et warrants ne doit pas dépasser 5% dans un portefeuille.